Inspections générales d'Etat d'Afrique | eBooks | Social Science

Inspections générales d'Etat d'Afrique

Inspections générales d'Etat d'Afrique PLDZ-1A000 Instant Download Price
In Stock
$ 35.99 USD
SOFThinking
Buy and Download Description

Si cet ouvrage a été écrit, c’est que dans le métier d’Inspecteur général d’Etat et celui de Consultant international que j’exerce depuis quelques années, je rencontre souvent des experts, des citoyens et bien d’autres personnes qui constamment posent la même série de questions : Qu’est ce qui différencie l’Inspection générale d’Etat d’autres corps ou d’autres organes de contrôle ? Pourquoi plusieurs corps ou entités de contrôle dans le secteur public ? Un corps ou un organe de contrôle ne suffirait-il pas pour les pays africains aux moyens limités ? L’Inspection générale d’Etat est-elle vraiment indépendante puisqu’elle est rattachée au Chef de l’Exécutif ? Le rattachement au Parlement ne garantirait-il pas plus d’indépendance ? Les recommandations issues de vos rapports sont-elles appliquées ? A quoi serviraient vos rapports s’ils ne sont pas appliqués ? Traditionnellement, en Afrique, de l’indépendance à nos jours, elles fournissent une opinion indépendante à un Président de la République ou en tout cas  à un Chef de gouvernement, au sens constitutionnel du  terme, à un Premier Ministre,  en cas de délégation, en: • examinant les systèmes, les outils et les pratiques de gestion, par référence à des critères des plus variables : d’efficacité, d’efficience, d’optimisation des ressources, d’opportunité, de conformité aux lois et règlements ; • suggérant, au terme d’études qui leur sont confiées, des réformes et  des ajustements de divers dispositifs organisationnels, comptables ou financiers ; • menant des investigations de détection des fraudes, à la suite de dénonciations anonymes ou officielles ou sur prescription de l’autorité présidentielle ou primatorale ; • collectant  des preuves et des éléments probants, pour se forger une opinion étayée d’observations ou de commentaires  pertinents et à en faisant rapport ; • assurant le suivi des directives présidentielles ou primatorales par des relances ad-hoc ou des missions spécifiques de suivi, sur le terrain et à l’intérieur des entités déjà contrôlées, en somme une sorte d’audit de l’effectivité des audits, des études ou des enquêtes déjà menés. Une opinion parfois bien établie ne voit dans l’institution qu’un organe d’audit et de vérification, au sens de contrôles a posteriori de la régularité et de détection des fraudes,  avec une vision fortement corrélée à la discipline administrative et aux sanctions. C’est là pourtant une compréhension limitée de la réalité d’une  Inspection générale d’Etat, au sens où elle a été créée par les pays africains . En fait, il s’agit d’une institution dotée d’un vaste champ d’intervention horizontale et verticale, à la fois, instituée sur la base d’un certain nombre d’idées :  • un Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, en régime présidentiel, exerce un pouvoir constitutionnel de contrôle général de l’Exécutif , notamment par le biais d’un organe indépendant dénommé Inspection générale de l’Etat  ; • à l’instar des normes de management, toute  haute direction doit pouvoir contrôler, pour la maîtrise de la gestion et des risques, l’atteinte des objectifs et évaluer les performances, etc. ; • le contrôle de l’effectivité des conditions et des modalités de mise en œuvre des politiques, des stratégies et des choix définis, approuvés ou pris par un Chef de l’Etat, commande de la méthode, car un Chef de Gouvernement ou/et son délégué, ne peuvent naturellement pas eux-mêmes procéder sur le terrain à des investigations sur des faits, des évènements, des systèmes, des  registres, des livres ou des pratiques de gestion. Ils ont besoin d’une institution disposant d’un mandat général de vérification, d’études et de conseil, mais aussi d’enquête pour que le pouvoir constitutionnel de contrôle général du Chef de l’Exécutif devienne opérationnel.  

Si cet ouvrage a été écrit, c’est que dans le métier d’Inspecteur général d’Etat et celui de Consultant international que j’exerce depuis quelques années, je rencontre souvent d
Recent Reviews Be the first to Review this product!
0 0 0 0 reviews